À propos de Cozy Cloud
Numérique éthique 5 min read

Nos voeux pour 2020 et au-delà...

2020 a déjà bien commencé et nous ne voulions plus attendre pour vous formuler nos voeux pour cette nouvelle année. Chez Cozy Cloud, en 2019, on s'était proposé de prendre la nouvelle année comme prétexte à un seul et unique vœu : faire preuve d'une plus grande résolution pour cette année. Parce que la nécessité d'améliorer notre prise de conscience des risques qu'encoure notre intimité numérique aujourd'hui est plus qu'évidente.

A l'aube de cette nouvelle décennie, commençons par faire le bilan de ses deux aînées.

Les Années 00 : années de l'émergence des futures grandes plateformes

La première décennie du millénaire a été celle qui a fait émerger les grandes plateformes que nous utilisons aujourd'hui. Facebook, YouTube, Dropbox, Amazon, Microsoft, Apple... toutes sont nées dans les années 2000 et ont bouleversé notre façon de "consommer" le numérique et par là, se sont infiltrées dans l’intimité de nos vies numériques via nos smartphones. Elles ont engrangé ainsi un volume toujours plus croissant de nos données personnelles.

christian-wiediger-70ku6P7kgmc-unsplash
Photo by Christian Wiediger on Unsplash

Nos données se sont ainsi éparpillées un peu partout, au point que nous finissons par ne plus très bien savoir où elles sont, ce qu’elles sont, ou ce qu’on fait avec. En réalité, notre quotidien numérique ressemble surtout à un enfer de mots de passe, de téléchargements, de partages et de synchronisations. Chacune de ces plateformes nous rend un service, mais leur multiplication devient chaque jour un peu plus complexe. Leur approche repose sur la centralisation des données guidée par un seul et unique intérêt : celui de ces plateformes.

Les Années 10 : années de la prise de consience

Nous avons peu à peu pris conscience que derrière le visage sympathique des si pratiques plateformes nées au tournant du millénaire, la réalité était beaucoup plus sombre. Les scandales à répétition sur les pertes et l'exploitation de données personnelles quelles qu'aient été leurs conséquences, ont mis en évidence des pratiques à l'éthique douteuse de la part de ces services ; plus encore que rendre visibles des lacunes surprenantes concernant les données personnelles, elles ont donné voix à des contestations de leur modèle économique et leur éthique, fondés sur l'exploitation des données et la vente d'influence. Par extension, elles ont mis l'accent sur l'importance de repenser la législation et d'assurer une régulation accrue sur ces pratiques.

edwin-andrade-4V1dC_eoCwg-unsplash
Photo by Edwin Andrade on Unsplash

Pis. Ces plateformes ont fait de nous le produit d’Internet. Si c'est gratuit, c'est vous le produit. Cette maxime qui tente de résumer ce modèle économique est devenue avec les années une généralité à laquelle nous nous sommes presque habitués et complètement dépassés par le nombre toujours plus grandissant de nouveaux usages apportés par ces services offrant cette commodité tant chérie. Pour ne plus s'en passer. Ces derniers exploitent tout cela gratuitement de façon opaque, anti-transparente.
Nous n’avons aucune idée de la façon dont nos données sont exploitées et comment elles sont partagées. C'est l'effet boite noire. Les dangers de ce modèle centralisé sont désormais bien connus.

Les Années 20 : années de la reprise de contrôle

Avec les années 20, il est temps d’ouvrir une nouvelle ère, celle de la reprise de contrôle sur l’aspect numérique de nos vies. Heureusement, parallèlement à la prise de conscience des dangers des plateformes, des alternatives ont commencé à émerger, plus respectueuses des données et avec une architecture moins toxique comme Cozy Cloud, Qwant, Peertube...

Les années 20 sont aussi celles où il nous appartient, toutes et tous ensemble, de nous approprier ces alternatives, pour les faire croître et se multiplier.

Chez Cozy Cloud, notre mission n'a pas changé en ce début d'année : permettre une décentralisation à l’échelle de l’individu en lui mettant à disposition son domicile numérique, un espace personnel open-source, au sein duquel il peut rapatrier l’ensemble de ses données personnelles qu’il produit, y associer des applications et des services connectés.

Les utilisateurs ont ainsi la possibilité de bénéficier de services bien plus riches que ceux aujourd’hui proposés par les GAFA et bien plus utiles que, par exemple, une publicité « ciblée ».

Pour cela, nous mettons à disposition de nos utilisateurs un écosystème d'outils et d'applications pour reprendre le contrôle de leurs données.

  • Cozy Drive qui sauvegarde vos fichiers, les synchronise avec vos différents appareils et vous aide à les partager. Disponible sur iOS et Android.
  • Cozy Banks qui permet de réunir en une vue synthétique vos différents comptes bancaires, de faire le lien en un clic vers vos factures et de vous informer de vos remboursements de santé. C’est la fin de la culpabilité de ne pas pouvoir faire son suivi administratif. Également disponible sur iOS et Android.
  • Cozy Store qui est la boutique d'applications et de services connectés de votre espace personnel. Chaque utilisateur peut ainsi choisir parmi ses applications et se connecter à ses comptes afin d’y accéder directement. Ces applications permettent de récupérer les données personnelles chez des sites tiers : banques, assureurs, mutuelles, opérateurs de téléphonie, fournisseurs d’accès Internet, transport... Plus de 150 services aujourd'hui sont accessibles.
  • Cozy Notes qui est la toute nouvelle application à vocation collaborative pour organiser simplement vos idées, vos notes, vos envies et les partager. En mode privé.

Chez Cozy Cloud, ce que vous voulons faire en 2020, c'est vous simplifier davantage la récupération automatique de vos données, vous aider à sécuriser vos données avec de nouveaux outils et à élargir les usages de Cozy au plus grand nombre.

Mais nous ne réussirons rien sans vous : même si la peinture n’est pas encore complètement sèche, que certaines applications sont encore en version béta, emparez-vous de Cozy et de toutes les autres alternatives, faites les vivre, partagez-les à vos proches, parlez-en sur votre lieu de travail ; montrez par votre engagement qu’un autre modèle est possible : plutôt qu’un modèle fondé sur la collecte de données personnelles au profit des régies publicitaires et de ses annonceurs, un archipel d’outils respectueux de votre vie privée soutenus par leurs usagers s'offrent à vous.

Il est temps de sortir de l’enfer numérique pour rentrer dans une nouvelle ère, celle de l'utilisateur qui redevient client et citoyen.

Pour 2020, nous vous souhaitons donc de réussir à reprendre en main vos vies numériques, et, aux côtés de nombreux autres projets, nous espérons pouvoir vous aider à le faire.

Liens et ressources

Articles :

Nos voeux pour 2020 et au-delà...