À propos de Cozy Cloud
  • Thomas Petitberghien

    Thomas Petitberghien

    More posts by Thomas Petitberghien.

    Thomas Petitberghien
  • Céline Steyer

    Céline Steyer

    Engaging with words @CozyCloud 👩🏻 🖊️

    More posts by Céline Steyer.

    Céline Steyer
Thomas Petitberghien, Céline Steyer
Numérique éthique 5 min read

L'académie de Rennes et Cozy Cloud : un vrai cas d'école

Cozy Cloud noue un partenariat avec l'académie de Rennes pour étendre son offre de cloud personnel au secteur de l'éducation. Retour sur la mise en place de ce premier projet pilote.

kimberly-farmer-lUaaKCUANVI-unsplashPhoto : Kimberly Farmer (Unsplash)

L'objectif du pilote est de fournir un espace personnel Cozy à près de 5000 élèves et enseignants afin de :

  • proposer un outil de stockage de documents, accessibles en ligne ou hors ligne, sur tous supports, depuis la maison ou l'établissement scolaire ;
  • favoriser les partages de documents entre les différents publics, au sein d'une classe, entre collègues ou camarades de classe ;
  • accompagner la réappropriation des données par ces publics, avec un outil conforme au Règlement Général de Protection des Données (RGPD).

Mon nouvel environnement de travail personnel, déménageable, qui protège mes données personnelles et qui me suit tout au long de ma scolarité jusque dans ma vie active.

C’est par ces mots qu’Olivier Adam, Directeur technique numérique de l’académie de Rennes, s’est tourné vers Cozy Cloud avec ce souhait d’un outil open-source, redonnant le contrôle des données à leurs propriétaires.

Répondre aux usages en conformité avec le RGPD

C'est le casse-tête des acteurs du monde de l'éducation, soucieux de fournir des services répondant aux nouveaux usages tout en protégeant l'intégrité et la confidentialité des données hébergées.

Le nomadisme est devenu la norme

Les élèves et enseignants travaillent au lycée, dans les transports, à la maison, depuis un équipement fourni par l’établissement scolaire, en utilisant le leur ou celui de leurs parents. Leurs données doivent être accessibles depuis n’importe quel équipement et depuis n’importe où.
Certains outils, notamment ceux liés au stockage en ligne, ne sont souvent accessibles que depuis l’enceinte de l’établissement.

Un constat amer pour l’académie de Rennes, qui souhaite offrir des services à la hauteur de ces besoins de plus en plus nomades et qui poussent un nombre croissant d'utilisateurs vers des outils édités par des GAFA.

Dans cet écosystème et comme souvent, les données sont rattachées aux outils et non aux utilisateurs. En faisant ce partenariat avec Cozy Cloud, c’est ce paradigme que l’académie de Rennes a souhaité rompre.

Le travail collaboratif de plus en plus adopté

Les méthodes pédagogiques évoluent et requièrent davantage des élèves des travaux en groupe, ponctuels ou sur plusieurs années comme les TPE.
L'environnement numérique de travail doit favoriser la mise en commun, la collaboration et le partage de documents.
Cozy permet cet échange de documents entre espaces personnels. Il sera aussi bientôt possible d'éditer directement en ligne des documents, facilitant ainsi le travail en groupe, sur tous supports.

Favoriser la portabilité des données

L'écosystème fourni par l'académie de Rennes propose plusieurs services numériques de différents éditeurs. Ces outils, organisés en silos, hébergent eux-mêmes les différentes données et peuvent pour la plupart les effacer à la fin d’une année scolaire.
Lorsque les élèves quittent le système scolaire pour entrer dans la vie active, pour poursuivre des études supérieures ou changent d'académie, ils perdent leur accès à l'écosystème proposé par l'académie de Rennes et donc leurs données.

Cozy rend possible cette portabilité. Les données, une fois sauvegardées dans le cloud personnel de l'élève ou de l'enseignant, restent tout le temps accessibles, même après leur départ de l'académie.

Un Cozy pour les élèves et enseignants

L’académie met d'ores et déjà à disposition de ses utilisateurs un cloud personnel (ou Espace Numérique Personnel) déménageable et sécurisé. Élèves et enseignants peuvent stocker leurs données et documents, sans aucune intervention ou regard de quiconque ou de quelconque outil tiers.

photo-eleves-tablette-photo-katemangostar-freepik
Photo : Kate Mangostar (Freepik)

Le 24 mai dernier, les premiers utilisateurs d'un lycée de Vitré (Ille-et-Vilaine) étaient accompagnés dans la création de leur Cozy. C'est aujourd'hui près de 1 000 personnes qui ont la possibilité de se créer un cloud personnel depuis l'écosystème proposé par l'académie de Rennes.

Au sein de ces Cozy spécifiques, les utilisateurs pourront récupérer un carnet d’adresses personnalisé, afin de faciliter l’échange de documents.

D’autres spécificités sont prévues pour la suite : pouvoir éditer des documents en ligne et à plusieurs, pouvoir récupérer ses documents issus des services proposés par les autres outils de l'écosystème...

Un cas d’école pour Cozy

Cozy Cloud est ravi de s’associer à la démarche de l’académie de Rennes et de permettre aux acteurs du monde l’Éducation de redonner le contrôle des données à ses usagers.

Cette sensibilisation à la protection de la vie privée et à la maîtrise des données personnelles est déjà inscrite dans les programmes d’enseignement. Ce projet permet d’en donner une illustration concrète à ces citoyens en devenir.

Cozy Cloud s'intéresse de près au monde scolaire et universitaire.
De par ce constat d'outils à usage éphémère alors que les données produites sont essentielles et perdues en fin d'année scolaire, de par les usages nomades croissants, ces besoins de partages et de travail collaboratif, et cette volonté d'utiliser des outils open source et conformes aux réglementations sur les données personnelles en vigueur, Cozy est une réponse logique et évidente.

Bring your own Cloud

Pour pallier les inégalités d'équipements informatiques dans les établissements, le ministère de l'Éducation nationale a lancé une récente consultation sur le "Bring your own device" (BYOD).
L'approche de Cozy est davantage "Bring your own Cloud" (BYOC).
Peu importe le terminal, c'est l'espace virtuel de travail qui doit être accessible quelles que soient les conditions d'utilisation. Et c'est à lui d'assurer une sécurisation et un respect total des données personnelles.

Articles, liens et ressources

L'académie de Rennes et Cozy Cloud : un vrai cas d'école